En ce mois de novembre, dans la communion des saints, prions pour nos défunts!

En effet, ils sont morts pour la terre et leurs âmes sont dans la Vie de Dieu ou en attente de Dieu dans le purgatoire ou, et nous n’osons pas y penser, dans l’exclusion éternelle de Dieu, si des âmes sont mortes en refusant l’amour à Dieu miséricordieux, c’est-à-dire si elles ont refusé de Lui demander pardon pour leurs péchés et sont mortes dans un état de révolte contre Dieu.

alt

Il y a malheureusement des hommes qui se perdent à jamais, à cause de leur orgueil, pour avoir douté du pardon de Dieu, et même de Son existence paternelle et accueillante dans l’autre monde. Et si puissant que Dieu puisse être, Il ne forcera jamais une de Ses créatures à Le rejoindre dans Son Amour éternel, si, sur terre, elle L’a méprisé et refusé durant toute sa vie. Dieu aime l’homme dans sa liberté et Il ne le contraindra jamais à L’aimer. Il a pris ce risque fou de nous créer libre et Il assume notre choix de L’aimer ou de Le rejeter à jamais.

Nous prions donc pour nos défunts, en espérant qu’ils ont su accepter la grâce finale du repentir et se tourner vers Dieu en Lui demandant pardon, pour jouir de Sa présence éternelle, dans la tendresse de Sa Miséricorde.

alt

C’est pourquoi ceux qui aiment leurs défunts font célébrer des Messes pour le Salut de leurs âmes. Le monde des défunts a besoin de nous pour être uni à Dieu, et à notre tour, lorsque nous serons morts, nous aurons besoin de la prière des vivants pour entrer dans le Royaume de Dieu et partager avec les élus du Ciel la joie de partager la Vie éternelle que Dieu nous offre. Telle est l’immense richesse et complémentarité de l’Eglise militante et souffrante de la Terre, et L’Eglise triomphante du Ciel… Nous, vivants et morts, avons tous besoin les uns des autres et, si, le salut éternel est individuel, il repose aussi sur la Miséricorde du Christ, associée à la prière et aux sacrifices de tous les croyants.

Sachons prier régulièrement pour les âmes du purgatoire et n’oublions pas qu’une âme délivrée du purgatoire, grâce à nos prières, souffrances ou sacrifices offerts, saura nous en remercier devant le trône de Dieu et intercéder pour nous constamment, en vue des grâces à obtenir pour notre conversion sincère et notre salut.

Pere philippe BLOT.mep

Leave a Reply