MOIS D’AVRIL

Au milieu de ce mois d’Avril (le dimanche 15), nous avons notre rendez-vous annuel avec la Fête de la DIVINE MISERICORDE telle qu’elle fut instituée

par le Bienheureux Pape Jean-Paul ll... Béatifie par son successeur, le Pape Benoit XVI, l’an dernier, précisément en cette même fête !

Nous pourrons commencer ce mois d’Avril par une méditation sur quelques versets de la première lettre de Saint Jean : 1 Jn 5, 5-11 :

« Qui donc est vainqueur du monde ? N’est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? C’est Lui,

Jésus-Christ, qui est venu par l’eau et par le sang ;

pas seulement l’eau, mais l’eau et le sang. Et Celui qui rend témoignage, c’est l’Esprit, car l’Esprit est la Vérité.

Ils sont trois qui rendent témoignage, l’Esprit, l’eau et le sang, et tous les trois se rejoignent en un seul témoignage.

Nous acceptons bien le témoignage des hommes ;

or, le témoignage de Dieu a plus de valeur et le témoignage de Dieu, c’est celui qu’il rend à Son Fils..

Et ce témoignage, le voici : Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans Son Fils. »

Ces paroles de l’Apôtre saint Jean nous sont d’ailleurs offertes pour la liturgie de ce deuxième dimanche de Pâques, dimanche de la Divine Miséricorde !

L’apôtre bien-aimé a vu de ses yeux de chair l’eau et le sang couler du coté ouvert de son Seigneur sur la Croix.

Et il en rend un témoignage émouvant dans sa première Lettre.

Ensuite nous continuerons notre méditation par l’évocation du tableau que le Seigneur Jésus a demandé de peindre

a sainte soeur Faustine en lui expliquant

la signification de ces rayons lumineux qui sortent de Son divin Coeur

Parole toute intérieure où est demandée l’institution de cette fête de la Divine Miséricorde :

Petit journal de Sainte Faustine, 299 : 

« Quand une fois mon confesseur m’ordonna de demander au Seigneur Jésus ce que signifient ces deux rayons,

qui sont sur cette image, je répondis que oui,

que je vais le demander au Seigneur Jésus. Pendant la prière, j’entendis intérieurement ces paroles : Ces deux rayons indiquent le sang et l’eau,

le rayon pale signifie l’eau, qui justifie les âmes ; le rayon rouge signifie le sang, qui est la vie des âmes

Ces deux rayons jaillirent des entrailles de ma miséricorde, alors que mon coeur, agonisant sur la croix, fut ouvert par la lance.

Ces rayons protègent les âmes de la colère de mon Père. Heureux, celui qui vivra dans leur ombre, car la main juste de Dieu ne l’atteindra pas.

Je désire que le premier dimanche après Pâques soit la fête de la Miséricorde. »

Cette évocation de ce tableau de la Divine Miséricorde ne pas nous laisser indifférents,

nous les chrétiens qui se nourrissent des sacrements de l’Eucharistie et du Pardon 

Le Coeur brulant du Seigneur ne transparait-il pas à travers les 7 sacrements que Jésus a institues pour notre Salut ?

Ne nous lassons pas d’y puiser la sève dont nos corps,nos âmes et nos esprits ont besoin…

Nous sommes loin de soupçonner toute la richesse de ce que le Seigneur veut nous faire comprendre et gouter.

Je vous souhaite de vivre une fervente et profonde Semaine Sainte et une heureuse fête de la Résurrection.

Que la joie du Ressuscité nous habite et nous fortifie dans la foi ! Alléluia !

Pere philippe BLOT.mep

 

 

Leave a Reply